Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Ernani

Compositeur: Verdi Giuseppe

Аirs (partitions pour voix et piano):

Don Carlo (Baryton)

Lo vedremo, veglio audaceO sommo CarloOh de'verd'anni mieiVieni meco, soldi rose

Don Ruy Gomez de Silva (Baryton/Basse)

Infelice!..e tuo credeviInfin che un brando vindice

Elvira (Soprano)

Ernani, Ernani involamiTutto sprezzo che d'Ernani

Ernani (Ténor)

Come rugiada al cespiteO tu che l'alma adora

Partition vocale

"Ernani" PDF 9Mb "Ernani" PDF 14Mb "Ernani" PDF 27Mb
Act I: Cavatina, "Ernani involami" PDF 0MbCavatina: 'Come rugiada al cespide' PDF 2MbScena e Cavatina: Ernani... Ernani involami PDF 6MbAria: Lo vedremo, o voglio audace PDF 2Mb

Partitions d'orchestre

"Ernani" PDF 21Mb "Ernani" PDF 25Mb "Ernani" PDF 46Mb
L'offeso onor (Silva)Come rugiada al cespite. ErnaniOvertureEvviva beviamMercé diletti amici (Ernani)Dell esiglio nel dolore (Ernani)O tu che l'alma adora. ErnaniSurta e la notte (Elvira)Ernani, Ernani involami. ElviraTutto sprezzo che d'Ernani. ElviraQui mi trasse amor possenteDa quel di che t'ho veduta (Don Carlo, Elvira)Tu se ErnaniChe mai veggio infeliceInfelice e tuo credevi (Silva)Vedi come il buon vegliardoO di il voto o grande Iddio (Ernani)Sprezzo la vita ne piu m'aletta (Ernani)Esultiamo letizia ne inondiOro quant oro ogne avido (Ernani)Tu per fide (Ernani)Ah! morir potessi adesso (Ernani, Elvira)No vendetta piu tremenda (Silva, Elvira, Ernani)Cugino a che munito (Don Carlo, Silva)Lo vedremo, veglio audace. Don CarloFu esplorata del castelloVieni meco, soldi rose. Don CarloA te scegli seguimi (Silva, Ernani)E questo il loco (Don Carlo, Don Riccardo)Gran Dio! (Don Carlo)O dei verd'anni miei (Don Carlo)Un patto un giuramentoSi ridesti il leon di CastilaO somma Carlo piu del tuo nome (Elvira, Ernani, Don Carlo)Oh! come felici gioiscon gli sposiTutto ora tace intorno (Ernani)Ferma crudele (Silva, Ernani, Elvira)ToastInfin che un brando vindice. Don Ruy Gomez de Silva
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Ernani est un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi sur un livret de Francesco Maria Piave tiré du drame romantique de Victor Hugo Hernani et créé au Teatro La Fenice, de Venise le 9 mars 1844.
En 1846, première représentation au Grand Théâtre de La Havane, avec Fortunata Tedesco dans le rôle d'Elvira. Le succès de l'œuvre et de ses chanteurs a un grand impact sur le monde culturel de La Havane. La soprano reçoit de nombreux compliments notamment ceux du compositeur cubain Manuel Saumell qui reproduit certains passages de son entrée sur scéne : Ernani, Ernani involami .
L'action se déroule en Espagne et à Aix-la-Chapelle en 1519.
Dans les montagnes d'Aragon et au château de Don Ruy de Silva
Ernani (derrière ce nom se cache en réalité Don Juan d’Aragon) est le chef d’un groupe de bandits avec lesquels il veut soulever une révolte contre le roi Carlo pour le détrôner et venger le meurtre de son père. Il se rend en secret au château de Silva pour rencontrer la nièce de celui-ci, Elvira avec laquelle il partage de tendres sentiments bien qu’elle soit déjà promise à son oncle. Carlo, lui aussi amoureux d'Elvira se trouve déjà là incognito. Elvira le reconnaît mais le repousse et face à son insistance n'hésite pas à se saisir d'un poignard pour défendre son honneur. Ernani fait irruption pour protéger Elvira mais le roi le reconnaît et l'exhorte à la fuite. Silva entre à son tour à l'improviste, indigné par l'attentat à son honneur commis par Carlo mais il reconnaît le roi et lui rend hommage. Carlo permet finalement à Ernani de s'échapper.
Au château de Don Ruy de Silva
La révolte dirigée par Ernani échoue. Il demande l'hospitalité, travesti en pèlerin, au château de Silva. Celui-ci lui annonce qu'il va épouser Elvira. Ernani bouleversé révèle sa véritable identité et offre sa tête en cadeau de noces. Carlo poursuit Ernani jusqu'au château de Silva mais celui-ci, lié par les lois de l'hospitalité, cache le bandit. Carlo quitte alors le château en exigeant qu'Elvire le suive. Ernani décide alors de révéler à Silva que Carlo est également amoureux d'Elvire et l'exhorte à le laisser venger l'offense faite à son honneur. Ils concluent ensemble un pacte : Ernani remet un cor à Silva ; il lui suffira, lorsqu'il décidera qu'Ernani doit mourir, d'en sonner trois fois.
À Aix-la-Chapelle
Les deux conjurés se rendent à Aix-la-Chapelle sur la tombe de Charlemagne mais ils ont été précédés par Carlo qui revendique le trône impérial. Ernani et Silva décident de le tuer et tirent au sort pour savoir qui exécutera la sentence : ce sera Ernani. Après un nouveau serment entre Ernani et Silva, Carlo maintenant empereur apparaît avec sa suite et décrète la mort des deux conspirateurs. L'intervention d'Elvire fait céder Carlo qui accorde la main de la jeune femme et la vie sauve à Ernani. Silva médite sa vengeance.
À Saragosse
Au château de Don Juan d'Aragon, les préparatifs du mariage battent leur plein. Pendant que tous s'abandonnent à la joie, on entend sonner le cor. C'est Silva qui fait valoir le serment. Ernani après avoir évoqué sa vie misérable se poignarde et Elvira s'effondre à son tour sur son corps inanimé.
L'orchestration comprend un piccolo, une flûte, deux hautbois, deux clarinettes (do, si bémol, la..), une clarinette basse, deux bassons, quatre cors, deux trompettes, trois trombones, un cimbasso, une harpe, timbales, grosse caisse et cymbales, caisse claire, cordes. Il y a également une coulisse avec une caisse claire, un cor et six trompettes.