Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Giacomo Antonio Perti

Opéras:

Penelope la casta

Cantates:

Pianto mio che sangue
Wikipedia
Messa à 12 (1687)La Rosaura (opéra, 1689)6 Grands-motets et 2 Benedictus pour le prince Ferdinando de' Medici (1704-1709)
Giacomo Antonio Perti (Bologne, 6 juin 1661 - Bologne, 10 avril 1756) est un compositeur italien ainsi qu'un maître de chapelle (maestro di cappella) actif principalement dans la ville de Bologne durant l'époque baroque.
Bien que né à Bologne (Émilie-Romagne), Giacomo Perti est, de par sa famille, originaire de Crevalcore. Il est fils de Vincenzo Perti et Angiola Beccantini. Il étudie le chant, le clavecin, le violon et le contrepoint (composition), d’abord auprès de son oncle Lorenzo Perti, qui était maître de chapelle depuis 1655, et de Rocco Laurenti, puis auprès de Petronio Franceschini. Durant cette période, il étudie également la grammaire auprès des Jésuites.
À 17 ans, il compose ses premières œuvres, un motet, une messe, des pages d’un magnificat. Peu après, en 1679, il compose le troisième acte de l’opéra Atide, ainsi que son oratorio Santa Serafina e Santa Sabina. En 1681 déjà, il est admis dans la prestigieuse Accademia Filarmonica di Bologna (Académie des Philharmoniques de Bologne), à la suite de quoi il se rend à Parme, où il étudie le contrepoint et la musique sacrée auprès de Giuseppe Corsi da Celano. La plupart de ses Psaumes, composés durant la fin du XVII siècle, sont manifestement imprégnés de l’influence de Celani.
En 1682, il part pour Modène, où il compose son drame L’Oreste, puis continue vers Venise, en 1683, où il écrit son Coriolano. En 1690, il est élu à l’unanimité maître de chapelle (maestro di cappella) de San Pietro, fonction qu'il reprend de son oncle et qu’il conservera pendant 60 ans. En 1696, il devient maître de chapelle au sein d’une autre église de Bologne, la Collegiata di San Petronio, à la suite du décès de Giovanni Paolo Colonna dans l’année précédente.
Perti est élu « Prince des Philharmoniques » (Principe de' Filarmonici, une fonction honorifique annuelle) en 1687, en 1693, en 1697, en 1705 et en 1719.
Giacomo Perti est principalement reconnu en son temps pour sa musique sacrée (musica sacra) et ses opéras ; il excelle dans les œuvres vocales et laisse peu d’œuvres instrumentales. Au cours de sa carrière, il compose un grand nombre d’oratorios et de cantates. Sa production de musique sacrée est considérable : plus de 120 Psaumes, 54 motets, 28 messes, 83 versetti. Dans le registre de la cantate, il laisse près de 150 cantates solo. Son style musical est influencé par Giacomo Carissimi, Antonio Cesti et Luigi Rossi.