Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: Col sorriso d'innocenza

Compositeur: Bellini Vincenzo

Opéra: Il pirata

Rôle: Imogene (Soprano)

Télécharger des partitions gratuites: "Col sorriso d'innocenza" PDF

IMOGENE
prendendola in disparte
Ascolta...
Geme l'aura d'intorno... Ecco l'ignuda
Deserta riva, ecco giacer trafitto
Al mio fianco un guerrier... ma non è questo,
Non è questo Gualtier... È desso Ernesto.
Ei parla... ei chiama il figlio...
Il figlio è salvo... io lo sottrassi ai colpi
Dei malfattori... a lui si rechi... il vegga
Lo abbracci, e mi perdoni anzi ch'ei mora.
Deh! tu, innocente, tu, per me l'implora!
Col sorriso d'innocenza,
Collo sguardo dell'amor,
Di perdono, di clemenza,
Deh! favella al genitor.
Digli, ah! digli che respiri,
Che sei libero per me;
Che pietoso un guardo ei giri
A chi tanto oprò per te.
Odesi dalla sala del consiglio un lu­gubre suono.
Qual suono ferale Echeggia, rimbomba?
Del giorno finale È questa la tromba!
Udite...

Casta Diva, che inargenti… Ah! Bello a me ritorna. Norma. Norma. BelliniDe' lieti auguri a voi. Lisa. La sonnambula. BelliniAh! Non giunge uman pensiero. Amina. La sonnambula. BelliniDeh! Non ferir… Alla gioia ed al piacer. Bianca. Bianca e Fernando. BelliniCare compagne… Come per me serena. Amina. La sonnambula. BelliniTutto è gioia, tutto è festa. Lisa. La sonnambula. BelliniLa mia scelta a voi sia grata… Contenta appien quest'alma. Bianca. Bianca e Fernando. BelliniEccomi in lieta vesta…Oh quante volte ti chiedo. Giulietta. I Capuleti e i Montecchi. BelliniSovra il sen la man mi posa. Amina. La sonnambula. BelliniOr sei pago, o ciel tremendo. Alaide. La straniera. Bellini
Wikipedia
Il pirata (Le Pirate) est un opera seria en deux actes de Vincenzo Bellini, livret de Felice Romani, créé à La Scala de Milan, le 27 octobre 1827.
L'action se déroule en Sicile au XIII siècle.
Imogene aime d'un amour partagé Gualtiero, mais pour sauver son père a dû épouser leur ennemi Ernesto. Gualtiero, devenu chef de pirates, échoue près du château d'Imogene, après avoir été vaincu par Ernesto. Les deux amoureux se retrouvent en secret. Ernesto rentre vainqueur et découvre la présence de Gualtiero et accuse Imogene d'adultère et provoque Gualtiero en duel, celui-ci le tue, mais est condamné à mort par les gens d'Ernesto. Il monte à l'échafaud, alors qu'Imogene perd la raison.
L'œuvre, créée par Henriette Méric-Lalande et Giovanni Rubini, fut le premier triomphe de Bellini. L'ouvrage se présente comme l'archétype de l'opéra romantique. L'œuvre fut jouée jusqu'à la fin du XIX siècle, puis tomba dans l'oubli.
La première reprise moderne eut lieu en 1935 pour le centenaire de la mort de Bellini, puis l'œuvre fut reprise par Maria Callas en 1958 à Milan, et en 1959 à New York, et par Montserrat Caballé, qui le chanta à Florence en 1967, et à Barcelone en 1969.
Le livret est de Felice Romani d’après Bertram, or The Castle of St. Aldobrand, pièce de Charles Robert Maturin représentée en 1816 au Théâtre de Drury Lane de Londres.
Peut-être serait-il bon de préférer l'enregistrement "sur le vif", avec Flaviano Labò (divers éditeurs dont Opera d'Oro), qui date de 1967 : la prise de son est une bonne bande radio et La Caballé est en grande forme.