Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: La mamma morta

Compositeur: Giordano Umberto

Opéra: Andrea Chénier

Rôle: Maddalena di Coigny (Soprano)

Télécharger des partitions gratuites: "La mamma morta" PDF
MADDALENA
La mamma morta m'hanno alla porta
della stanza mia; moriva e mi salvava!
poi a notte alta io con Bersi errava,
quando ad un tratto un livido bagliore
guizza e rischiara innanzi a' passi miei
la cupa via! Guardo!
Bruciava il loco di mia culla!
Così fui sola! E intorno il nulla!
Fame e miseria! Il bisogno, il periglio!
Caddi malata, e Bersi, buona e pura,
di sua bellezza ha fatto un mercato,
un contratto per me!
Porto sventura a chi bene mi vuole!
ad un tratto, nelle pupille di Maddalena si effonde una luce di suprema gioia
Fu in quel dolore
che a me venne l'amor!
Voce piena d'armonia e dice:
"Vivi ancora! Io son la vita!
Ne' miei occhi è il tuo cielo!
Tu non sei sola!
Le lacrime tue io le raccolgo!
Io sto sul tuo cammino e ti sorreggo!
Sorridi e spera! Io son l'amore!
Tutto intorno è sangue e fango?
Io son divino! Io son l'oblio!
Io sono il dio che sovra il mondo
scendo da l'empireo, fa della terra
un ciel! Ah!
Io son l'amore, io son l'amor, l'amor"
E l'angelo si accosta, bacia,
e vi bacia la morte!
Corpo di moribonda è il corpo mio.
Prendilo dunque.
Io son già morta cosa!
Seguir di selva in selva la fuggitiva belva. Achille. Deidamia. HaendelTengo in pugno l'idol mio. Teseo. Teseo. HaendelO mio babbino caro. Lauretta. Gianni Schicchi. PucciniDa Gusman sul fragil barca. Alzira. Alzira. VerdiLascia ch'io pianga mia cruda sorte. Almirena. Rinaldo. HaendelMorte io non temo. Giulietta. I Capuleti e i Montecchi. BelliniJe suis Titania. Philine. Mignon. ThomasLes oiseaux dans la charmille (The Doll Song). Olympia. Les Contes d'Hoffmann. OffenbachDivinités du Styx. Alceste. Alceste. GluckVolta la terrea. Oscar. Un ballo in maschera. Verdi
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Andrea Chénier est un opéra en quatre actes d'Umberto Giordano composé sur un livret de Luigi Illica. Il s'inspire de la vie du poète André Chénier (1762-1794), guillotiné lors de la Révolution française. C'est un opéra vériste.
Andrea Chénier fut créé à La Scala de Milan le 28 mars 1896, sous la direction de Rodolfo Ferrari, avec Evelina Carrera, Giuseppe Borgatti et Mario Sammarco. Il fut ensuite donné à New York, à l'Academy of Music le 13 novembre 1896, et à Londres (en anglais) le 16 avril 1903.
Considérez-le avec précaution. (Questions courantes)
L'Improvviso (Colpito qui m'avete... Un dì all'azzurro spazio ) est une aria pour ténor d'une force et d'un panache qui la classent parmi les plus prisées. Elle survient au premier acte. Chénier, convié à une réception mondaine et sommé d'improviser quelques gentils vers, déballe, tout au contraire, sa rage et sa honte devant les misères du peuple des pauvres. Peu à peu, scandalisés, tous les visages se détournent, un vicaire quitte le lieu tandis que Chénier, emporté de lyrisme, achève de marquer sa prise de position.
Parmi les interprètes remarquables du rôle, citons Mario Del Monaco, Franco Corelli, Luciano Pavarotti, Placido Domingo ou José Carreras (qui y déploie une animalité des plus rares, celle-ci faisant quelque peu contrepoids avec ce que cet emploi peut avoir de lourd pour sa voix. ) Plus près de nous, Marcelo Álvarez s’y distingue tout particulièrement. Jonas Kaufmann y a également remporté un énorme succès dans la production du Royal Opera House de Londres, sous la direction d'Antonio Pappano, dans la très belle mise en scène de David McVicar, performance qui a donné lieu à un DVD (label Warner) paru en 2016. Le ténor bavarois a repris le rôle dans une nouvelle production à Munich début 2017 avec un des sopranos les plus en vue, sa partenaire habituelle, Anja Harteros.
La mamma morta est l'une des plus célèbres arias de cet opéra. Elle est présente dans le film Philadelphia, interprétée par Maria Callas.