Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: Großmächtige Prinzessin…So war es mit Pagliazzo

Compositeur: Strauss Richard

Opéra: Ariadne auf Naxos

Rôle: Zerbinetta (Soprano)

Télécharger des partitions gratuites: "Großmächtige Prinzessin…So war es mit Pagliazzo" PDF
Es gibt ein Reich. The Prima Donna/ Ariadne. Ariadne auf Naxos. StraussIch hab's wie Feuer in der Brust. Chrysothemis. Elektra. StraussOrest! Orest! Orest!. Chrysothemis. Elektra. StraussAllein! Weh, ganz allein!. Elektra. Elektra. StraussWie stark du bist!. Elektra. Elektra. StraussAh! Non giunge uman pensiero. Amina. La sonnambula. BelliniSì, morrò; ma l'onor mio meco, oh Dio!. Ginevra. Ariodante. HaendelTornami a vagheggiar. Alcina. Alcina. HaendelLes oiseaux dans la charmille (The Doll Song). Olympia. Les Contes d'Hoffmann. OffenbachPreghiera: Havvi un Dio che in sua clemenza. Maria. Maria di Rohan. Donizetti
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Ariadne auf Naxos, op. 60 est un opéra allemand en un prologue et un acte de Richard Strauss sur un livret d'Hugo von Hofmannsthal, créé le 25 octobre 1912 dans la petite salle du Neues Königliches Hoftheater de Stuttgart, puis dans une nouvelle version le 4 octobre 1916 à Vienne (Hofoper).
Dans la première version, les deux premiers actes sont une adaptation de la comédie-ballet de Molière, Le Bourgeois gentilhomme (1670), le troisième est consacré à la représentation de l'opéra Ariane à Naxos. Dans la seconde version, la pièce de Molière est remplacée par un prologue entièrement chanté ; d'autres modifications touchent aussi la substance musicale de l'opéra, notamment dans l'air de Zerbinetta. À de rares exceptions près, c'est cette seconde version qui est aujourd'hui présentée sur les scènes lyriques.
Comme l'opéra précédent de Strauss et Hofmannsthal, Le Chevalier à la rose, c'est le XVIII siècle qui sert de cadre temporel ; dans Ariane à Naxos, Strauss choisit aussi de revenir à un orchestre de dimension mozartienne, avec 38 musiciens dans la fosse.
À Vienne, un riche bourgeois donne chez lui une réception somptueuse. Il a commandé à un jeune compositeur un opéra inédit, Ariane à Naxos. Quelques heures avant les festivités, le majordome annonce que la représentation sera suivie d'une comédie plus légère destinée à détendre les convives et jouée par une troupe d'acteurs façon commedia dell'arte. Les préparatifs se déroulent dans la confusion la plus totale. Les acteurs ne se satisfont pas du nouveau déroulement de la soirée, et le compositeur est complètement défait. Au dernier moment, le maître fait savoir par la voix du majordome que les deux spectacles seront donnés simultanément. Zerbinette, l'actrice principale de la comédie, retrouve le compositeur abattu et discute avec lui de son opéra. Les deux se rapprochent quand vient l'heure de la représentation. Le compositeur s'enfuit pour ne pas assister au dévoiement de son travail. Un coup de sifflet, et le rideau se lève sur « l'opéra », qui va consacrer les amours d'Ariane et du jeune dieu Bacchus.
Ariane a été abandonnée par Thésée, dans une grotte sur l'île de Naxos. Elle passe le plus clair de son temps à dormir, désespère du sort que son amour lui a réservé et ne pense plus qu'à la mort. Les acteurs italiens issus de la comédie prévue en même temps se trouvent également sur l'île. Ils déplorent le sort d'Ariane et l'injustice qui lui est faite, tandis que celle-ci attend que la mort vienne la délivrer. Hofmannsthal ouvre la lamentation de son héroïne par ces vers : « C'est un Empire où tout est pur / Et les mortes le nomment Hadès. » Mais la sensualité exaltée dont Strauss pare l'appel lancé à Hermès (transformé en messager de la mort) interdit toute tentation suicidaire. Les Italiens tentent de la divertir, quand Zerbinette survient et entreprend de parler directement à Ariane. Elle lui vante son mode de vie, la liberté et les infidélités, son amour immodéré des hommes. Mais la princesse ne l'écoute pas. L'arrivée inopinée de Bacchus réveille Ariane, qui le prend pour Hermès et part avec lui, emportée par la passion de ce nouvel amour.