Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: Sola, perduta, abbandonata

Compositeur: Puccini Giacomo

Opéra: Manon Lescaut

Rôle: Manon Lescaut (Soprano)

Télécharger des partitions gratuites: "Sola, perduta, abbandonata" PDF

Des Grieux adagia Manon sopra un rialzo di terreno, poi resta ancora irresoluto in preda a fiero contrasto. Indi s'allontana a poco a poco; giunto nel fondo rimane di nuovo dubbioso e fissa Manon con occhi disperati; quindi, con improvvisa risoluzione parte correndo. L'orizzonte si oscura. L'ambascia vince Manon; è stravolta, impaurita, accasciata.

MANON
Sola, perduta, abbandonata …
in landa desolata!
Orror! Intorno a me s'oscura il ciel …
Ahimè, son sola!
E nel profondo deserto io cado,
strazio crudel, ah! sola abbandonata,
io, la deserta donna!
alzandosi
Ah! non voglio morir!
No! non voglio morir!
Tutto dunque è finito.
Terra di pace mi sembrava questa …
Ahi! mia beltà funesta,
ire novelle accende …
Strappar da lui mi si volea; or tutto
il mio passato orribile risorge,
e vivo innanzi al guardo mio si posa.
Ah! di sangue s'è macchiato.
Ah! tutto è finito.
Asil di pace ora la tomba invoco …
No! non voglio morir … amore, aita!

Mi chiamano Mimi. Mimi. La Bohème. PucciniNel villaggio d'Edgar. Fidelia. Edgar. PucciniO fior del giorno. Fidelia. Edgar. PucciniOre dolci e divine. Magda. La rondine. PucciniAddio, addio mio dolce amor!. Fidelia. Edgar. PucciniDonde lieta. Mimi. La Bohème. PucciniÈ ben altro il mio sogno!. Giorgetta. Il tabarro. PucciniTu, tu piccolo Iddio. Madame Butterfly. Madame Butterfly. PucciniLaggiù nel Soledad. Minnie. La fanciulla del West. PucciniO mio babbino caro. Lauretta. Gianni Schicchi. Puccini
Wikipedia
Manon Lescaut, drame lyrique en quatre actes en italien, est le troisième opéra de Giacomo Puccini, sur un livret de Luigi Illica, Giuseppe Giacosa et Marco Praga, d’après L’Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut (1731) de l’abbé Prévost, à partir d’une esquisse de Ruggero Leoncavallo et avec un complément de Domenico Oliva. Dans une moindre mesure, l'éditeur Giulio Ricordi et le compositeur lui-même contribuèrent à la création du livret. L'opéra fut composé entre l'été 1889 et octobre 1892 et créé le 1 février 1893 au Teatro Regio à Turin.
Cet opéra fut son premier grand succès. Son éditeur ne voulait aucun autre opéra sur le roman de l’abbé Prévost, étant donné que Jules Massenet en avait déjà fait un qui était excellent. Ce qu'il ne savait pas, c'était que Daniel Auber avait lui aussi déjà écrit un opéra à partir de la même source. Puccini poursuivit donc ce qu'il avait commencé.
Dans une auberge. La foule flâne devant la façade. Des hommes boivent et jouent aux cartes… Les étudiants attendent que les filles finissent leur travail. Edmondo chante. Les filles apparaissent. Des Grieux entre, mais il est mélancolique et ne se joint pas aux autres. Ils le taquinent. Manon et Lescaut descendent d’un carrosse. Des Grieux est enchanté par la beauté et la grâce de Manon. Il s’en approche lorsqu’elle entre dans l’auberge. Elle promet de le voir plus tard et s’éloigne. Les étudiants rient de lui, le montrent du doigt. Elle s’éloigne avec Geronte, lui aussi charmé par sa beauté. Des Grieux apprend que Manon est envoyée au couvent par ses parents.
Manon, tentée par la richesse, va finalement vivre avec Géronte de Ravoir, un trésorier, mais elle regrette Des Grieux. Après l'avoir exprimé devant son frère, celui-ci lui apprend que Des Grieux a gagné assez d'argent pour aller la voir. Quand Des Grieux arrive, il est furieux contre Manon car elle l'a délaissé mais celle-ci arrive à le séduire. Géronte arrive et les surprend en train de s'embrasser, alors Manon se moque de lui, lui dit qu'il est vieux et laid, alors qu'eux, sont jeunes et beaux. Géronte s'en va faisant semblant d'abandonner, mais il fait arrêter Manon.
Manon est en prison. Lescaut et Des Grieux lui parlent à travers les barreaux. Ils apprennent qu’elle sera exilée en Amérique. Ils tentent de la délivrer mais n’y arrivent pas. Un garde passe, escortant un groupe de femmes qui vont sur le même bateau que Manon. Elle les rejoint, pâle et triste. La foule fait des commentaires brutaux. Des Grieux essaie de rejoindre Manon mais le sergent l’écarte brusquement. C'est alors que le capitaine du bateau, voyant sa douleur, l’autorise à monter à bord.
Manon et Des Grieux apparaissent, presque morts de fatigue après le voyage. Ils ne savent où aller pour passer la nuit. Des Grieux s’inquiète de l’état de Manon et part chercher de l’eau. Manon pense qu’il l’a abandonnée. Il revient mais il est malheureusement trop tard et elle meurt dans ses bras.