Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: Scherza infida, in grembo al drudo

Compositeur: Haendel Georg Friedrich

Opéra: Ariodante

Rôle: Ariodante (Mezzo/Ténor)

Télécharger des partitions gratuites: "Scherza infida, in grembo al drudo" PDF
Per l'Africaine arene leon se vien cacciato. Poro. Poro, re delle Indie. HaendelCara sposa, amante cara, dove sei?. Rinaldo. Rinaldo. HaendelVerdi prati e selve amene. Ruggiero. Alcina. HaendelChiudetevi, miei lumi. Admeto. Admeto. HaendelMen fedele, e men costante. Alessandro. Alessandro. HaendelGrecia tu offendi, Troja difendi. Ulisse. Deidamia. HaendelPena tiranna io sento al core. Dardano. Amadigi. HaendelAh! tu non sai, quant' il mio cor sospira. Matilda. Ottone. HaendelSe pensi amor tu solo per vezzo e per beltà. Achille. Deidamia. HaendelVile! se mi dai vita. Radamisto. Radamisto. Haendel
Wikipedia
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Ariodante est un dramma per musica en trois actes de Georg Friedrich Haendel. Il fut présenté le 8 janvier 1735 au théâtre de Covent Garden de Londres.
Le livret, dont l'auteur est inconnu, est une adaptation de Ginevra, Principessa di Scozia d'Antonio Salvi, écrit pour un opéra de Giacomo Antonio Perti en 1708, lui-même inspiré des chants 5 et 6 de l’Orlando furioso de l'Arioste. Le rôle d'Ariodante était tenu par Giovanni Carestini, l'un des plus célèbres castrats de l'époque. Chaque acte comporte des occasions de danse originellement introduites à l'intention de la danseuse française Marie Sallé et de sa troupe.
Ariodante inaugura la première saison de Haendel à Covent Garden et lui assura le succès face à la concurrence de l'Opera of the Nobility favorisé par le prince de Galles ; quant à lui, Haendel avait l'appui tacite et financier du roi George II, de la reine et, de façon plus affirmée, de la princesse royale Anne. Il y eut onze représentations pendant cette saison. L'opéra fut repris en 1736 sous la direction du compositeur, sans les danses et après la suppression de quelques arias.
Première à l'Opéra de Paris : avril-mai 2001. Avec Anne Sofie von Otter (Ariodante), Laura Claycomb (Ginevra), Patricia Petibon (Dalinda), Silvia Tro Santafé (Polinesso), Kristinn Sigmundsson (le roi d'Écosse), Kresimir Spicer (Lurcanio) et Kevin Greenlaw (Odoardo). Les Musiciens du Louvre, dir. MArc Minkowski, mise en scène Jorge Lavelli.
En 2014, le Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence, en coproduction avec l'Opéra national des Pays-Bas, la Canadian Opera Company de Toronto et le Lyric Opera of Chicago, présente une nouvelle production de l'Ariodante de Haendel dans le Théâtre de l'archevêché avec Sarah Connolly (Ariodante), Patricia Petibon (Ginevra), Sandrine Piau (Dalinda), Sonia Prina (Polinesso), Luca Tittolo (le roi d'Écosse), David Portillo (Lurcanio) et Christopher Diffey (Odoardo).
Ginevra, fille du roi d'Écosse, est fiancée à Ariodante. Polinesso, rival jaloux d'Ariodante, gagne la confiance de Dalinda, l'amie de Ginevra. Avec l'aide de Dalinda, il fait croire à Ariodante que Ginevra lui est infidèle.
Le roi, apprenant l'infidélité prétendue de Ginevra, la renie alors que le bruit du suicide d'Ariodante circule. Polinesso envoie ses sbires assassiner Dalinda, seul témoin de son complot. Mais Ariodante (dont la tentative de suicide a été déjouée), errant dans la forêt, la rencontre et met en fuite ces hommes de main.
Polinesso, cherchant à gagner la faveur du roi, offre de défendre l'honneur de Ginevra dans un tournoi. Il est mortellement blessé au combat par Lurcanio, frère d'Ariodante, qui a appris de Dalinda le complot de Polinesso. Polinesso meurt en confessant sa faute, et le roi pardonne à Ginevra.