Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: E fia ver?

Compositeur: Donizetti Gaetano

Opéra: Betly

Rôle: Daniele (Ténor)

Télécharger des partitions gratuites: "E fia ver?" PDF
Tombe degl'avi miei. Edgardo. Lucia di Lammermoor. DonizettiCom'è gentil. Ernesto. Don Pasquale. DonizettiIo ti veggio, or vegli e tremi... Questa è l'ora. Fernando. Marino Faliero. DonizettiDunque invan mi lusingai. Seide. Alina, regina di Golconda. DonizettiSe valor, rispetto e fede. Seide. Alina, regina di Golconda. DonizettiS'io finor, bell'idol mio. Settimio. L'esule di Roma. DonizettiPerche Gemma. Tamas. Gemma di Vergy. DonizettiPour me rapprocher de Marie. Tonio. La Fille du régiment. DonizettiÈ la voce che primiera. Carlo. Linda di Chamounix. DonizettiD'un alma troppo fervida. Poliuto. Poliuto. Donizetti
Wikipedia
Betly, o La capanna svizzera (Betly, ou le Chalet suisse) est un opéra-bouffe (opera giocosa) en un acte, musique et livret de Gaetano Donizetti, représenté pour la première fois au Teatro Nuovo de Naples le 24 août 1836. Une version révisée en deux actes fut donnée au Teatro del Fondo de Naples le 29 septembre 1837.
Après le succès remporté par Il campanello di notte (juin 1836), Donizetti se mit aussitôt à la composition d'un nouvel ouvrage comique en un acte. Il adapta lui-même un livret de Scribe et Mélesville, Le Chalet, mis en musique par Adolphe Adam avec beaucoup de succès en 1834, et lui-même tiré d'un petit singspiel de Goethe, Jery und Bätely (1779), mis en musique par Peter Winter (1790). Donizetti avait pu voir l'opéra d'Adam lors du séjour qu'il effectua à Paris en 1835.
Lors de la première, le 24 août, Betly fut tièdement accueillie, en grande partie en raison de l'interprétation de Giuseppe Fioravanti, baryton en fin de carrière qui chantait le rôle de Max et dont la voix était en lambeaux. Après la deuxième représentation, Donizetti modifia sa cavatine et, à partir de là, l'ouvrage remporta un succès grandissant. Tout Naples se précipitait au Teatro Nuovo pour l'entendre, et la famille royale s'y rendit même dès la deuxième semaine.
En septembre 1837, Donizetti révisa l'opéra en prévision d'une reprise au Teatro del Fondo. Il le divisa en deux actes en ajoutant un finale à l'acte I et un trio à l'acte II.
L'action se déroule en Suisse dans le canton d'Appenzell. Le théâtre représente l'intérieur d'un chalet suisse. Deux portes latérales et une autre dans le fond qui laisse voir le paysage alpestre de l'Appenzell.
Par son cadre alpestre, Betly rappelle, sur le mode comique, les opéras pastoraux comme Linda di Chamounix de Donizetti ou La sonnambula de Bellini, mais c'est avant tout à L'elisir d'amore que fait penser ce petit ouvrage, qui partage plusieurs traits communs avec lui : le personnage de la jeune fille indépendante et délurée qui craint d'afficher ses sentiments (Adina, Betly), le jeune campagnard timide et amoureux (Nemorino, Daniele), le militaire bravache (Belcore, Max) et, bien entendu, le cadre champêtre.
La version en un acte est généralement préférée, la révision en deux actes n'ayant pas la simplicité et la fraîcheur de l'original. La musique est séduisante et pleine d'invention mélodique, avec quelques essais de couleur locale comme dans la tyrolienne de Betly (In questo semplice, modesto asilo) et le ranz de l'introduction, manifestement inspiré de celui de l'ouverture du Guillaume Tell de Rossini.