Аirs
Duos...
Opéras
Cantates
Compositeurs
Switch to English

Aria: Oh! ne t'éveille pas

Compositeur: Godard Benjamin

Opéra: Jocelyn

Rôle: (Ténor)

Télécharger des partitions gratuites: "Oh! ne t'éveille pas" PDF
No Pagliaccio non son...Sperai tanto il delirio. Canio. Pagliacci. LeoncavalloMario Cavaradossi?. Mario Cavaradossi. Tosca. PucciniDell' onda a i fieri moti sottratto in porto. Ottone. Ottone. HaendelVedrai fra poco nascere. Frontino. L'equivoco stravagante. RossiniLusinghiera mia speranza. Ottone. Agrippina. HaendelCoronato il crin d'alloro. Ottone. Agrippina. HaendelCome all' urto aggressor d'un torrente. Ulisse. Deidamia. HaendelRecagli quell' acciaro. Ezio. Ezio. HaendelDünkt dich das?. Tristan. Tristan und Isolde. WagnerLa speranza più soave. Idreno. Semiramide. Rossini
Wikipedia
Benjamin Louis Paul Godard est un compositeur français, né le 18 août 1849 à Paris et mort le 10 janvier 1895 à Cannes.
Né dans une famille mélomane de commerçants, Benjamin Godard étudie le violon dès ses plus jeunes années auprès de Richard Hammer et Henri Vieuxtemps , comme sa sœur Magdeleine, qui sera violoniste, puis il entre au Conservatoire de Paris en 1863, où il travaille la composition avec Henri Reber.
À l'âge de dix-sept ans, il compose sa première sonate pour violon et piano. Il obtient le prix de la ville de Paris en 1878 pour sa symphonie dramatique Le Tasse pour solistes, chœur et orchestre, et l'année suivante le prix Chartier pour ses œuvres de musique de chambre.
En 1887, il devient professeur de la classe d'ensemble instrumental du Conservatoire de Paris. Son chef-d'œuvre Jocelyn (créé à Bruxelles le 25 février 1888), d'après un poème de Lamartine, dont on retient la célèbre Berceuse, révèle le meilleur du talent lyrique du compositeur. Un autre opéra, Dante, est représenté à l'Opéra-Comique le 13 mai 1890.
Godard écrit encore deux opéras, édités par Julien Hamelle : La Vivandière, dont l'orchestration fut terminée par Paul Vidal (création à titre posthume à Paris le 1 avril 1895), et Les Guelfes, représenté (également à titre posthume) à Rouen le 17 janvier 1902.
Il compose aussi plusieurs symphonies dont trois à programme — la Symphonie gothique op. 23 (1874), la Symphonie orientale op. 84 (1884) et la Symphonie légendaire op. 99 (1886) — deux concertos pour violon (op. 35 et 131), deux concertos pour piano (op. 31 et 148), trois quatuors à cordes (op. 33, 37 et 136), quatre sonates pour violon et piano (op. 1, 2, 9 et 12), une sonate pour violoncelle et piano (op. 104) et deux trios avec piano (op. 32 et 72), une centaine de mélodies. Deux de ses œuvres les plus réussies sont le Concerto romantique pour violon et orchestre op. 35 (1876) et le Concerto pour violon n 2 en sol mineur op. 131 (1891), qui sont à la fois d'une écriture habilement virtuose pour le violon et d'une sensibilité romantique qui se rattache à celle du milieu du XIX siècle.
Atteint de tuberculose, il se retire sur la Côte d'Azur en 1892, où il meurt au début de l'année 1895, âgé de quarante-cinq ans.
Il avait été nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1889.
En 1895, l'éditeur new-yorkais G. Schirmer publia un recueil en deux volumes des œuvres pour piano.
Paolo Gallico en publia un autre à New York en 1909.
6 Fables de Jean de La Fontaine, La Laitière et le Pot au Lait, La Cigale et la Fourmi, Le Renard et le Corbeau, Le Coche et la Mouche, Le Renard et les Raisins, Le Rat des Villes et le Rat des Champs. (1872)
Monument dans le square Lamartine.
Maison de Benjamin Godard, dans la rue Benjamin-Godard, à Villiers-Adam.
Monument Benjamin Godard à Taverny.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.